Conseils pour bien Marcher avec des Talons Hauts & Aiguilles.

15 conseils pour bien marcher avec des talons hauts et talons aiguilles.

15 conseil pour marcher avec des talons aiguille
 

Toute femme connaît l’astuce qui est celle de se rendre à son rendez-vous en ballerines ou pire encore, en baskets, pour enfiler au dernier moment ces talons hauts magnifiques mais intolérables à la longue… Et si vous n’aviez plus à tricher ?

Si le peu de fois que vous avez tenté de faire la route haussée par ces talons interminables vous vous êtes retrouvée sur les fesses ou encore la cheville tordue, vous serez ravie de profiter de ces quelques conseils pratiques pour mieux marcher en talons hauts ou talons aiguilles !

1 : Faîtes le bon choix.

Comme souvent, le choix de l’outil – ici vos chaussures à talons hauts – est primordial.

N’oubliez pas qu’il s’agit d’apporter à votre corps tout un soutien alors négligé ce détail estvous mettre à risque. Pensez à vous procurer une bonne paire de chaussures à talons, cette qualité vous assurera une meilleure confiance et vous ne risquerez pas de perdre un talon en route !

2 : C’est en s’entraînant que l’on y arrive !

Si les seules fois où vous vous êtes baladée dans votre chambre en talons aiguilles était à l’âge de 4 ans après les avoir piquées dans l’armoire de votre maman, il est temps de vous y remettre !

Si vous n’avez pas l’habitude de marcher avec des talons hauts, alors ce sera toujours une tâche fastidieuse… Avec de l’entraînementvous allez vous sentir plus à l’aise, vous apprendrez à connaître vos chaussures et elles se feront à vos pieds.

3 : Tout est dans la posture.

On ne se promène pas en talons hauts comme on se balade en tongs, vous vous doutez bien. L’art des talons hauts est bien plus travaillé !

Pensez à la manière dont vous vous tenez lorsque vous vous entraînez à marcher avec vos chaussures à talons hauts et vous vous rendrez compte de quelle position est plus confortable, de quel équilibre rend la tâche plus facile – ou du moins, moins douloureuse !

4 : Des allers-retours…

Une fois votre équilibre trouvé, promenez-vous. Trouvez la place de faire des allers-retours de quelques mètres.

Quand vous arrivez au bout de votre court trajet, tentez de vous arrêter sans perdre l’équilibre sur vos talons. Retournez vous, et repartez. Faîtes cela plusieurs fois et vous verrez que rapidement votre démarche prendra forme !

5 : Laissez-vous aller.

C’est bien connu, une personne stressée est une personne peu efficace.

Si vous ne vous laissez pas aller, même lors de vos entraînements, alors vous vous compliquez vous-même la tâche. Relâchez ces muscles tendus, laissez votre poids se répartir et n’hésitez pas à bouger de manière naturelle.

Il est normal que les sensations ne soient pas les mêmes dans votre nouvelle démarche, marcher en talons hauts ou talons aiguilles est toute une découverte – osez

6 : On tend les jambes !

Vous vous rappelez des coups de baguette que vous vous preniez dans les jambes à la danse étant petite ?

C’est maintenant que cela vous sert ! Pour bien marcher en talons hauts il faut tendre les jambes, cela vous aidera à garder l’équilibre. Ce petit détail est essentiel quand on marche en talons hauts ou talons aiguilles – sans cela, c’est peine perdue…

Le bonus de cet exercice est que vous aurez les mollets tonifiés de Kate Moss en moins de deux !

7 : Tortillez !

Ce n’est pas pour rien que les hommes aiment une femme en talons hauts, il n’y a pas meilleur moyen de dévoiler vos belles formes féminines ! En trouvant votre équilibre sur vos talons, vous allez naturellement répartir votre poids.

N’hésitez donc pas à tortiller votre corps comme vous le sentez – sans vous balancer dans tous les sens, laisser aller vos hanches vous aidera à mieux stabiliser votre démarche.

8 : Petit à petit.

Avec les chaussures à talons, c’est chaque chose en son temps. Si vous n’avez jamais quitté vos Converse, ce n’est pas la peine de faire concurrence aux professionnelles du talon – du moins, pas encore !

Commencez par un talon léger pour remonter petit à petit. De cette manière vous avez le temps de vous habituer vraiment à la sensation et bientôt vous ferez 10cm de plus sans souci !

9 : Du plus gros au plus fin.

De même que pour le conseil précédent, il s’agit ici de prendre chaque chose en son temps.

Préférez un talon plus épais qui vous assurera plus de stabilité lorsque vous êtes en pleine appréhension de l’art. Puis, passez à un talon plus fin lorsque vous vous sentez prête.

10 : Et un, deux, trois…

Prenez en compte l’occasion à laquelle vous comptez porter vos talons hauts. Si vous comptez danser, cela nécessitera davantage d’entraînement et certains pas seront plus difficiles que d’autres à effectuer.

Faîtes de temps à autres de petits pas vers la gauche, puis vers la droite – de cette manière vous serez sûre de ne pas vous affaler en pleine piste !

11 : Ne vous enflammez pas !

C’est comme la fois où vous vous êtes dite « ça y est, je sais skier »… Vous vous êtes retrouvée aux urgences. La morale de l’histoire est de faire les choses petit à petit.

Si vous sentez que vous commencez à vous habituer aux nouvelles sensations et devenez plus à l’aise en talons aiguilles alors tant mieux, mais attendez un peu pour vous inscrire au marathon…

Continuez à vous entraîner et à prendre les choses petit à petit, de cette manière l’habitude saura s’ancrer plus sûrement et rien ne vous arrêtera.

12 : Soyez prudente.

A moins de vous appeler Paris Hilton, marcher en talons hauts sera toujours une seconde nature pour vous donc restez consciente de ce que vous faîtes.

Sans devoir vous concentré sur vos pieds à tout prix, n’oubliez pas que certaines rues seront plus difficiles à traverser en talons ou encore qu’il vaut mieux éviter certains territoires tout simplement – une personne qui se rétame sur des pavés bancals c’est drôle quand cette personne n’est pas vous !

13 : Sachez vous adapter.

Si vous venez de vous acheter la plus magnifique paire de de talons aiguilles qui soit, ce n’est pas une raison pour les sortir dès votre prochaine sortie – ce n’est pas très pratique de faire ses courses en talons aiguilles quel que soit votre niveau de compétence !

Soyez patiente, l’occasion parfaite viendra et à ce moment là vous pourrez vous promener en long et en large vous sentant totalement confortable.

14 : Le fameux escalier…

Maintenant que vous êtes quasi-professionnelle dans le domaine, vous êtes prête à passer à l’étape supérieure : l’obstacle redouté. Il est temps de faire face à vos peurs et de prendre cet escalier plutôt que votre ascenseur adoré.

Pour descendre un escalier, restez près de la rampe pour vous rassurer et prenez les marches à votre rythme – mieux vaut faire attendre la foule que de la faire rire !

Pour monter, l’astuce est plus sûre, il suffit de bien faire attention à poser tout le pied sur chaque marche et le tour est joué !

15 : Vous y êtes… presque !

Le dernier conseil que je vous donnerai pour est celui de ne pas porter vos chaussures à talons coûte que coûte.

C’est bien joli mais il est inutile de vous faire du mal pour des talons hauts les filles ! Même avec le plus grand des entraînements, une paire de chaussures à talons peut toujours user et vous tenir longtemps debout sur cette dizaine de centimètres risque fortement de vous faire mal à la longue.

Cependant, ne quittez pas pour autant vos chaussures pour vous mettre pieds nus, vous ne savez pas ce qu’il y a par terre. Pour être sûre, prenez une petite paire de ballerines dans votre sac à main et, dans le pire des cas, osez les mettre – on le fait toutes alors il n’y a pas de honte !

Comme quoi les talons sont accessibles à toutes, il suffit de bien s’y prendre  – à vos marques, prêtes, marchez !

 


 

 

Comment choisir mes talons hauts ?

Publié le 20/05/2012

L’angoisse des talons hauts, pas d’équilibre sur vos talons, grosse soirée de prévues …

On ne se prépare pas à la dernière minute ! Ne vous inquiétez pas, choisir ses chaussures à talons n’est pas si compliqué que ça.

Comment choisir vos talons ?

Le choix de votre talon (fin, épais ou compensé) et sa hauteur dépendront de votre style, de votre aisance à marcher avec vos chaussures à talons et bien sûr de votre cambrure des pieds. De plus, le confort et la stabilité sont deux critères importants à ne pas négliger alors n’hésitez pas à prendre votre temps pour essayer vos chaussures avant l’achat.

Pour les débutantes et les adeptes de la marche, 5 cm est la hauteur de talon idéale à porter quotidiennement. Si vous êtes déjà à l’aise déjà sur cette hauteur, privilégiez les talons fins si vous ne l’êtes pas préférez alors les talons épais voir même compensés.

Saviez-vous qu’un talon est considéré haut à partir de 8,5cm ? Cette hauteur reste agréable pour la marche pour celles qui veulent élancer leurs silhouettes. Si vous n’avez pas trop d’équilibre, on évite le fin et on préfère le talon épais.

Enfin, si vous êtes une experte des talons hauts avec une cambrure de pied assez prononcée vous pouvez porter du 10 voir 12 cm.

Les tricheuses pourront gagner en hauteur grâce aux plateformes tout en gardant la même cambrure de chaussures pour un effet trompe l’œil.

N’oubliez pas, on adapte les chaussures à ses pieds et pas l’inverse ! Et ce n’est pas la peine de vous torturer les pieds : pensez à prendre une paire de ballerine toujours dans votre sac.

Alors, on récapitule

 

Comment choisir mes talons hauts

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
%d blogueurs aiment cette page :