Aux mains ou aux pieds, appliqué sans difficultés pour un résultat optimal, le vernis à ongle semi-permanent fait fureur ! Sa composition en gel acrylique lui confère une résistance et une durabilité qui séduisent de plus en plus de femmes.

Si la pose du vernis semi-permanent nécessite du temps puisque l’on expose l’ongle sous une lampe à UV entre chaque couche, le résultat est bien là ! Coloré, nude ou à motifs, le vernis semi-permanent offre le plaisir d’une manucure parfaite pendant deux à trois semaines.

Plus léger que les faux ongles, il permet un effet naturel. S’il est très difficile à écailler, le seul défaut du vernis semi-permanent est justement qu’il ne s’enlève pas facilement. Il est nécessaire de prendre son temps et de procéder par étapes pour enlever son vernis semi-permanent, sans abîmer son ongle.

 Les règles de base pour enlever son vernis semi-permanent

Quand les ongles repoussent et que l’on commence à en distinguer la base sous le vernis semi-permanent, il est temps d’ôter celui-ci. N’ayez aucune crainte, le résultat est sans douleur si tant est que l’on suive quelques règles simples.

Malgré une forte envie de se débarasser rapidement de cette tâche, ne grattez jamais votre vernis semi-permanent. Vos ongles mettront des semaines à se réparer. Certains professionnels préconisent un léger polissage de l’ongle en amont, afin de réduire l’épaisseur du vernis.

S’il existe des kits de dépose plus détaillés, les esthéticiennes conseillent généralement d’ôter le vernis à l’aide d’un dissolvant à l’acétone. En bain ou en pose longue, l’acétone aura raison de ce vernis si résistant, mais il faudra être patiente.

Enfin, vous pourrez retirer doucement la couche de vernis ramollie à l’aide d’un repousse-cuticules.

Les meilleures techniques pour enlever un vernis semi-permanent

La méthode la plus classique pour enlever son vernis semi-permanent est l’enrobage par papillotes. Après avoir imbibé un morceau de coton de dissolvant à l’acétone et l’avoir déposé sur votre ongle, vous entourez l’ensemble dans un morceau de papier d’aluminium. Cela laissera le temps au produit d’agir en ciblant son action.

Il existe des embouts en plastique, les Soak Nails, pouvant remplacer les papillotes, mais également des pinces, pouvant maintenir le coton imbibé. Vous les trouverez dans les instituts, voire les grandes surfaces.

Vous n’avez pas envie de passer des heures à mettre en place coton, pinces ou papillotes ? Optez pour le bain général de vos ongles dans un récipient rempli de dissolvant à l’acétone.

Quel que soit votre choix, sachez que le temps est aussi long pour poser que pour enlever un vernis semi-permanent. Ne soyez pas impatiente, vous risqueriez de vous faire mal. Enfin, n’hésitez pas à nourrir vos ongles avec de l’huile grasse, comme celle d’amande douce, pour les régénérer.