Bondage Pas à Pas 3 « Sakuranbo – variante 1 »

Bondage Pas à Pas 3

Sakuranbo – variante 1

Voici une variante du sakuranbo dont une version de base a déjà fait l’objet d’une description pas à pas dans cette rubrique.

La variante que nous vous proposons ici est plus décorative devant, mais en revanche elle ne fait pas le tour des cuisses.

Nous allons à nouveau utiliser une corde d’environ 8 mètres, pliée en 2. Le diamètre utilisé ici est encore du 6 mm, toujours par soucis esthétique.

Tout d’abord, il faut faire le tour de la taille et passer le bout libre de la corde pliée dans la boucle du milieu de la corde. A noter que contrairement à la version de base, nous commençons cette variante par l’arrière du corps.

 

On fait un second tour de la taille en sens inverse. La corde doit être bien serrée et les brins correctement superposés de façon à former une large ceinture qui creuse la taille.

 

La corde est ensuite repassée dans la boucle de la taille puis passée entre les fesses …

 

… pour rejoindre à nouveau la taille par devant, en remontant de long de l’aine.

Remarquez que le passage au niveau de la taille ne se fait que sur 2 des 4 brins qui en font le tour.

 

Chaque brin va alors repartir vers l’arrière en suivant la courbe des fesses …

 

… pour remonter devant en passant cette fois-ci au-dessus du sexe.

Après être passée sous 2 brins de la ceinture, la corde refait un passage identique sur le sexe vers l’arrière du corps (on a donc 4 brins au-dessus du sexe).

 

Les brins remontent entre les fesses vers la taille et vont être passés dans la boucle de la ceinture …

 

… de façon à pouvoir repartir vers les côtés.

Le principe est simple : le brin qui remonte à gauche entre les fesses passe, par le dessous, dans la gauche de la boucle de la ceinture et repart vers la droite, et inversement pour le brin qui remonte à droite.

 

Les 2 brins viennent alors attraper chacun l’un des brins qui redescendent vers le dessus du sexe, de façon à les écarter pour leur faire suivre le pli de l’aine.

 

Puis les brins sont ramenés vers l’arrière en suivant le trajet initial mais en sens inverse.

 

Il ne reste plus alors qu’à faire un noeud plat simple …

 

… puis à enrouler la longueur excédentaire de chacun des brins autour des passages précédents.

Faites maintenant le tour de votre bondage et opérez les petits ajustements nécessaires de façon à ce que les différents passages de cordes soient bien positionnés. Il y a toujours quelques petits détails à fignoler (il suffit de voir la photo précédente et le résultat final après ajustements divers …).

 

Le résultat vu de profil …

 

… et de face (le bondage aurait encore pu être un peu amélioré au niveau du sexe …).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous devez avoir 18 ans ou plus pour visiter cette page.

Vérifiez votre age

%d blogueurs aiment cette page :